La Praluline, on aime et on en redemande!

vendredi 7 novembre, 2014 4 Permalink 346

La découverte culinaire de l’année est attribuée à: la Praluline! Et pourtant c’est loin d’être une nouveauté…

Un doux matin de 1955, le pâtissier Auguste Pralus propose pour la première fois dans sa vitrine, rue Charles de Gaulle à Roanne, une brioche au beurre parsemée de pralines roses, noisettes et amandes qui porte le nom de Praluline.  Cette brioche, travaillée tel un feuilletage, est un succès immédiat auprès des Roannais et la recette reste inchangée à ce jour.

pralus_praluline

François Pralus, qui succède à son père en 1988, perpétue la tradition et la commercialisation de cette brioche (on l’en remercie!) qui fait la fierté de la région Roannaise, en ouvrant plusieurs boutiques Françaises: à Roanne, Charlieu, Lyon, Paris et un site internet.

Quand il est interrogé sur son secret de fabrication il répondra : « Il n’y a pas de hasard pour faire une bonne praluline il faut de bons ingrédients des oeufs, du beurre de la farine de la levure de bière et 225 grammes de pralines concassées pour 670 grammes de pâte crue. Nous réalisons la pâte la veille de la cuisson. Il y a une première fermentation qui se fait pendant la nuit. Puis la brioche est façonnée et levée dans une étuve à 60 degrés pendant 45 minutes. Elle est ensuite cuite au four 35 minutes » tout simplement….
Une touche de géographie: concernant les amandes, elles viennent de la région de Valencia en Espagne et les noisettes du Piémont en Italie.praluline

Pourquoi un tel succès ?

Parce que c’est bon pardi ! C’est moelleux, goutteux, croustillant, savoureux, généreux (en beurre!) et beau! Je ne suis pas une adepte des brioches habituellement, car je les trouve sèches et sans réel intérêt (à moins d’y rajouter une bonne couche de confiture) mais la Praluline a fait voler en éclats tous mes a priori !

pralus-praluline

Lors de mon séjour à Lyon le mois dernier (article ici) j’ai eu la chance d’en manger au petit dej’, au goûter et …. avec la tisane du soir! C’est pas bien je sais mais quand on aime… on en redemande! Ma boulimie de Praluline est surement venue du fait qu’à Nice nous n’avons pas (encore?) la chance d’avoir une boutique Pralus pour nous régaler. C’est bien dommage, car à mon retour, tous les amis à qui je l’ai faite goûter, ont simplement : a-do-ré!!

Praluline

Attention tu as un filet de bave qui pendouille…

Et toi cher lecteur, as tu déjà goûté la Praluline ?

Bises sucrées!signature3
4 Comments
  • My Name Is Georges
    novembre 7, 2014

    Je suis bien d’accord c’est une tuerie et tu viens de me donner super faim en trente secondes 🙂

    • Manon
      novembre 8, 2014

      Aaaah une connaisseuse ca me fait bien plaisir !! 🙂

  • sigma_me
    janvier 14, 2015

    En survolant le blog je me suis arrêtée nette sur la photo de la praluline avec une grosse envie d’en manger …. j’adore ça et j’essaye d’en recupérer de temps en temps quand je passe à Paris (car il y a une boutique) mais ce n’est pas toujours possible …

    miam !!

    • Manon
      janvier 14, 2015

      Ouii je sais pour la boutique a Paris, j’y suis allée dimanche mais rupture de Praluline 🙁
      C’est tellement bon qu’on ne peut pas en vouloir aux Parisiens de se ruer dessus! 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *